Nox Arcana
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Sélection de Blu-Ray 4K à 10€
Voir le deal
10 €

Cadavre Exquis

Aller en bas

Cadavre Exquis Empty Cadavre Exquis

Message  Baron Cimetière le Mar 30 Déc - 18:03

Quelques "cadavre exquis" que j'ai bricolé à l'occase avec le site de Zulma ( http://www.zulma.fr/atelier-ecriture.html ). Essayez, c'est assez surprenant.


1#
Et glisser lentement comme la pupille d'un mort derrière son monocle.
De cet oeil semblable à une plaie obscène tombait une pluie de pus
blanc, où mon cuir recouvert de poil faisait fuir les voyageurs. Mon
chapeau posé sur les genoux, j'étendais ma langue tentaculaire rose
dans l'oreille de ma voisine. Les scènes de sexe au quelle ils
s'adonnèrent dans la nuit de la salle avait l'air de crime. Sa main
glissait sous sa robe trop courte et un filet d'encre rouge et noire
s'écoulait sur le fauteuil. Comment ne pas y voir un mirage dans ce
désert de solitude. L'utérus brillé de mille odeurs dans la nuit très
calme. Son regard été celui de la peste sur un rat. Un souffle affolé
s'échappa entre ses dents.

2#
Puis le poisson s'annonça par son odeur. Tout le monde salivait. Il
brillait comme une seringue fine dans le ciel. Il se dressait comme un
champignon sur une souche pourrie. Son visage particulièrement hideux
sentait la terre. Les bébés cessèrent alors leur cris aigus qui
retombèrent comme une neige fine et lente sur l'océan.

3#
Au-dessus du tréfonds du gouffre. La déprime se dilue, et les querelles
d'amants prennent tout leur temps.. Votre histoire n'aura pas de futur.
Et ces phrases si rarement achevées resteront pour nous une énigme.
Puis l'explosion. La lumière au milieu de la nuit. On se croyait
malheureux partout ailleurs. Pauvre hasard sans imagination. Car tôt ou
tard je l'apprendrais d'un autre. De colère, il traversa le grand
couloir, le pas rythmé par les quintes de toux. Face à cette vision
d'horreur, toute l'humanité hurle comme un seul singe. Même les plus
fameux marin laissèrent leur vie dans cette guerre.

4#
Elle plongea sa main dans l'abyme de ce corsage caverneux.. Terrorisé à
l'idée que trop de dents lui déchire le doigt. Une bande de sales
gosses avec l'épiderme encore à l'abris des rides et la fougue de la
jeunesse dans la tête. Leur oeil perçant traduisant leur désir de vie.
Son visage devins un écran de verre inexpressif. L'image stigmatisée
d'un bonheur parfait. Il commença alors à donner des nouvelles de sa
sœur et de son frère. Mais se tut devant de trop puissants tabous avant
de s'enfuir au loin. Tout deux finiront noyés dans la folie, tentant de
s'accrocher à une bouée poreuse en forme de médicament. La chimie de la
fuite entre leurs lèvres.

5#
Les doigts plein de poussières, elle éclatait de rire. Sa gorge
profonde se dilatant en un énorme trou au milieu de son visage. Son
oeil coulant comme un oeuf cassé. C'été sa punition pour avoir
naïvement cru qu'on pouvait emprunter le passage interdit. J'observais
la salive dégoulinant de sa culotte. Le nez affamé près à renifler,
leur dos à tous se courba pour former comme autant de petit tas. En les
voyant je compris pourquoi on me traité de "graine de pute". Il
naissait une complicité entre moi et ses plans d'eaux fournisseurs de
nacre qui suinté entre ses cuisses. Depuis longtemps. Je l'ai sortit du
creux de ma dent. Marche aprés marche à travers l'immaculé de l'émail
noir.
Baron Cimetière
Baron Cimetière

Messages : 7
Date d'inscription : 16/11/2008
Age : 37

http://abstractprimate.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cadavre Exquis Empty Re: Cadavre Exquis

Message  Ardath le Mar 13 Jan - 18:23

J'ai essayé aussi, c'est assez marrant ^^"

Plongée dans les dédales du sommeil, calme, elle rêvait, comme morte..
Les fantômes la tiraillant, un rêve éternel sans queue ni tête, la
poursuivant encore et
encore... Un songe de violence empestant la mort.... Arrachant de part
et d'autre la chair de son amant, il s'emplit de luxure et de sang..
Jusqu'à n'en plus pouvoir, ses larmes se mêlèrent à la crasse, la
jouissance de cet acte abominable l'envahissant tant que la souffrance
infâme.. Gémissant, sa mémoire se grava à jamais de l'image de cet
oiseau gisant, objet du meurtre compulsif et sanglant.. Il s'étendit
dans la mare rouge, et ferma les yeux.. Pris de désir, il s'emplit du
parfum de la chevelure
souillée.. Pour finir à jamais leur histoire sans pitié.. En cette fin
d'automne, les masque tombèrent. Fin d'une ère. Un battement de cœur
plus tard, néant.. Un profil de femme se faufila comme une ombre.
Encore ce rêve d'immondice....
Ardath
Ardath
Admin

Messages : 104
Date d'inscription : 12/05/2008
Age : 29
Localisation : Quelquepart entre deux rêves.

http://ardath.bloxode.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser